partenaire


partenaire

partenaire [ partənɛr ] n.
• 1781; partner 1767; de l'angl.
1Personne avec laquelle qqn est allié contre d'autres joueurs. Sa partenaire au bridge. « Un remaniement des équipes les rassembla dans la même partie, d'abord en adversaires, puis en partenaires » (Martin du Gard).
2Personne associée à une autre pour la danse ( cavalier), dans un exercice sportif, professionnel. Le, la partenaire d'un patineur, d'un prestidigitateur.
Vieilli Personne avec qui on tient conversation. Trouver un partenaire à la hauteur.
3Personne qui a des relations sexuelles avec une autre. « sa partenaire n'avait pas dû prendre beaucoup de plaisir » (Romains) .
4Collectivité avec laquelle une autre collectivité a des relations, des échanges. Partenaire commercial, économique ( partenariat) . Nos partenaires européens. Les partenaires sociaux : les représentants des syndicats et du patronat dans une négociation.
⊗ CONTR. Adversaire, compétiteur, rival.

partenaire nom (anglais partner) Personne avec laquelle on est associé dans un jeu. Personne avec laquelle on fait une prestation au théâtre, au cinéma, au cirque, etc. Personne avec laquelle on danse. Personne avec laquelle on a des relations sexuelles. Personne avec laquelle on discute, on converse, etc. : Trouver un partenaire à sa hauteur. Personne, groupe, pays avec lesquels on est en relation à l'intérieur d'un ensemble social, économique, etc. : Nos partenaires du Marché commun.partenaire (expressions) nom (anglais partner) Partenaires sociaux, les représentants du patronat et des syndicats d'une branche professionnelle, de la direction et du personnel d'une entreprise.

partenaire
n.
d1./d Associé(e) avec qui l'on joue contre d'autres joueurs. Avoir un bon partenaire au bridge.
d2./d Personne avec qui l'on pratique certaines activités. La partenaire d'un danseur.
|| Spécial. Personne qui a des relations sexuelles avec une autre.
d3./d n. m. Pays ayant des liens politiques, économiques, avec un autre.
d4./d Partenaires sociaux: agents économiques (patrons, syndicats, pouvoirs publics) impliqués dans des négociations d'ordre social.

⇒PARTENAIRE, PARTNER, subst.
A. —1. JEUX
a) Dans un jeu où s'opposent des équipes de deux joueurs, personne avec qui on est associé contre deux adversaires. Partenaire à la belote, aux boules, au bridge. V. bridgeur ex. 1.
b) Dans un jeu où chacun joue pour son compte, ou dans un jeu par équipe de deux où il y a rotation des joueurs, toute personne avec qui on fait habituellement la partie. Partenaire au poker. Composant le gouvernement provisoire à sa guise, il [M. de Talleyrand] y plaça les partners de son whist (CHATEAUBR., Mém., t.2, 1848, p.516). J'essayai, comme il m'arrive toujours devant de forts partenaires, de lui faire révéler le secret de son jeu [aux échecs] (GRACQ, Beau tén., 1945, p.62).
2. P. anal.
a) Personne avec qui on forme un couple à la danse. Synon. cavalier, cavalière. La camargo enlace son danseur. On galope, on se croise, on balance, et la partner d'Anatole ne cesse pas de lui dire: —Allons donc, mon petit, trémoussez-vous donc un peu mieux que ça (KOCK, Compagn. Truffe, 1861, p.218). Elle avait, elle si rebelle et volontaire, une étonnante docilité dans la danse aux mouvements de son partenaire (ROY, Bonheur occas., 1945, p.161). V. aphrodisiaque ex. 4.
b) Personne avec qui on est associé dans la présentation d'un numéro au spectacle, dans l'exercice d'un sport (d'équipe et/ou de compétition), à qui on donne la réplique à la scène, dans un film. Partenaire d'un clown, d'un fantaisiste, d'un patineur, d'un trapéziste. Un remaniement des équipes les rassembla dans la même partie [de tennis], d'abord en adversaires, puis en partenaires (MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p.925). Dans la nouvelle «Mademoiselle Julie», le chef-d'oeuvre de Strindberg, mis en scène par Andreas Voutzinas, c'est Fanny Ardant qui a pour partenaire le très grand comédien Niels Arestrup (Jour de France, 10 déc. 1983, n° 1510, p.88, col. 1.). V. honnête III C ex. de Camus.
1. Cadre idéal pour les exercices équestres, la piste ronde ne l'est pas pour l'illusion puisqu'elle ne peut rien cacher. Pour y remédier et justifier leur présence, les prestidigitateurs cherchent à occuper la piste entière en s'adjoignant une gracieuse partenaire, en courant d'un endroit à un autre, en attirant notre regard vers l'oiseau qui s'envole d'un côté et le lapin qui sort de l'autre et en faisant participer le public au spectacle.
Hist. spect., 1965, p.1535.
c) Personne avec qui on a des relations sexuelles. Elle m'expliqua que le plaisir dépendait des goûts de chacun: son amie Nini exigeait que son partenaire lui embrassât ou lui chatouillât la plante des pieds (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p.165). Il semble que les jeunes filles qui ont déjà eu des rapports sexuels craignent le médecin plus que le partenaire garçon (L. PÉCHADRE, Y. ROUDY, La Réussite de la femme, Paris, 1970, p.107). V. amant ex. 54 et amour ex. 166.
d) Personne avec qui on forme un couple. Pour certaines femmes intelligentes, indépendantes financièrement, il devient de plus en plus difficile de trouver un partenaire à leur mesure (Madame Figaro, 9 avr. 1983, p.121, col. 3). L'engagement [dans le mariage] ne connaît plus la durée. Comme le travail il est devenu précaire. À la première alerte, le partenaire brise là, sans prendre le temps de se remettre en question (L'Est Républicain, 1er févr. 1984, p.15, col. 8).
e) Vieilli. Personne avec qui on peut tenir conversation. Je ne suis pas gâté depuis bien du temps par la fréquentation des gens, et je manque positivement de partners. Pour un homme qui met sur tout une conversation réussie et confortable, c'est une vraie misère, une dèche très spéciale à laquelle je suis très sensible (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1899, p.353).
B. —Personne, groupe, collectivité avec qui on est associé, allié dans une affaire, une entreprise, une négociation. Le seul mode d'accord permis entre deux partenaires économiques est le contrat individuel qui repose sur la volonté libre des deux intéressés (REYNAUD, Syndic. en Fr., 1963, p.9). Les Français placent le président de la République en tête des partenaires animés d'une «réelle volonté d'établir une paix scolaire durable» (Le Monde, 13 déc. 1983, p.14, col. 4):
2. À la fin de 1961, quatre ans après sa création, la communauté européenne de l'énergie atomique, l'Euratom, restait toujours marquée par la disparité entre l'effort français et ceux de ses partenaires dont la politique n'a pas le même souci d'indépendance que celle de la France.
GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p.153.
Au plur. Partenaires sociaux. ,,Le patronat, le salariat, les interlocuteurs habituels des pouvoirs publics`` (Admin. 1972). La réforme tend à établir un dialogue entre les partenaires sociaux afin que, sous le contrôle des pouvoirs publics, soient discutés la part de la rémunération des salariés qui doit être rendue collective (salaire différé) et l'emploi de ces fonds entre les différents risques et éventualités couverts par la sécurité sociale (Réforme Séc. soc., 1968,p.25).
SYNT. Partenaires d'une action gouvernementale, du commerce international; partenaires du Marché Commun; partenaires dans une discussion, une négociation; partenaire commercial, financier, politique; partenaire américain, européen, occidental, soviétique; partenaires gouvernementaux, locaux; partenaires ouvriers, professionnels, syndicaux; partenaire patronal.
En empl. adj. Chaque nation participe à des alliances et coalitions où elle rencontre les plans d'autres nations partenaires, rivales ou ennemies (Univers écon. et soc., 1960, p.26-15). Leurs syndicats [des Allemands] sont plus «partenaires», moins «antagonistes» que les nôtres (Le Point, 18 nov. 1974, p.160, col. 3).
REM. Partenariat, subst. masc. [Surtout dans le domaine des sc. de l'homme et de la société] Action commune entre organismes différents dans un but déterminé. Une journée [mondiale de l'alimentation] organisée (...) par le Comité français contre la faim. Le Comité a choisi pour thème le «partenariat»: «(...). La clé du développement, ce n'est pas l'envoi par les pays riches d'argent ou de nourriture aux pays sous-développés, mais ce sont d'abord des groupes, des populations qui, dans les pays en voie de développement, s'organisent pour assurer leur propre développement.» (Libération, 16 oct. 1984, p.18, col. 2). Ma double expérience [de chercheur public et privé] me laisse à penser que l'évolution des relations recherche-industrie vers un véritable partenariat est nécessaire (Le Courrier du C.N.R.S., juill.-oct. 1985, nos 61-62, p.16, col. 2). Les responsables de la Société Ferco (...) iront à leur tour en Chine en 86, et le contrat pourrait aboutir sous la forme d'un partenariat avec transfert de technologies (L'Est Républicain, 19 nov. 1985, p.9, col.7).
Prononc. et Orth.:[]. Partner:,,Mot emprunté de l'anglais et que nous prononçons partenère`` (GATTEL 1841). LITTRÉ: par-tnèr. Partenaire ds Ac. dep. 1835. Partner vedette de renvoi ds Ac. 1835, 1878. Étymol. et Hist.1. a) 1767 «relation, personne qui a quelque chose en partage avec une ou plusieurs autres personnes» partner (DIDEROT, Lettres à Sophie Volland, t.2, p.159); b) 1781 «associé, associé dans le travail ou en affaires» partenaire (BEAUMARCHAIS, OEuvres, éd. P.-P. Gudin, [1809], II, 494); 2. 1767 «personne avec laquelle on danse» partner (Mme DU DEFFAND, Lettre à H. Walpole, 23 janv. ds BONN., p.103); 3. a) 1773 «personne avec laquelle on est associé dans un jeu ou un sport» parthenaire (Mercure de France, janv., vol. 1, p.41); b) 1903 spectacle «personne avec laquelle on est en représentation dans un spectacle» (A. FRANCE, Hist. comique, 128); 4. 1822 «personne avec qui l'on a des relations amoureuses» partner (STENDHAL, Amour, p.113). Empr. à l'angl. partner, du m. angl. partener att. dep. fin XIIIes. et qui est une forme altérée, sous l'infl. de part (fr. part) du m. angl. parcener «associé, co-détenteur de quelque chose» (NED) lui-même empr. à l'anglo-norm. parcener (1230-50), Miracles de la Ste Vierge, 2e collection anglo-norm., éd. H. Kjellman, Livre III, Prol., 4, p.135; cf. aussi a. fr. partenier sous l'infl. de part ds Trésor des Chartes du Comté de Rethel, I, 778, 1 ds RUNK., p.131); l'anglo-norm. parcener corresp. à l'a. fr. parçonier/parcenier (ca 1100 parçuner, Roland, éd. J. Bédier, 474) lui-même dér. de l'a. fr. parçon/pareçon, du lat. partitio «partage, division, répartition» (FEW t.7, p.691b-692a et t.18, p.91b-92a). Fréq. abs. littér.:297 (partner:20). Fréq. rel. littér.: XIXes.: a) 64, b) 142; XXes.: a) 282, b) 961. Bbg. BECKER (K.). Sportanglizismen im modernen Frz... Meisenheim, 1970, p.74. —GOHIN 1903, p.329.

partenaire [paʀtənɛʀ] n.
ÉTYM. 1767, in Höfler; d'abord écrit partner; angl. partner, altér., d'après part, de parcener, anc. franç. parçonier « associé ».
1 Personne avec qui qqn est allié contre d'autres joueurs. || Le partenaire d'un bridgeur (→ Danseur, cit. 7). || Ils jouèrent d'abord en adversaires (cit. 6) puis en partenaires. || Mauvaise joueuse qui impatiente ses partenaires (→ Fléau, cit. 9). Compagnon (de jeu). || Changer de partenaire.REM. L'orthographe anglaise partner [paʀtnɛʀ] s'est employée au XIXe s. (→ cit. 1 et 3).
1 Sa conduite au jeu était d'une distinction qui l'eût fait remarquer partout : il ne se plaignait jamais, il louait ses adversaires quand ils perdaient; il n'entreprenait point l'éducation de ses partners, en démontrant la manière de mieux jouer les coups.
Balzac, la Vieille Fille, Pl., t. IV, p. 214.
2 Le receveur David, homme jovial (…) fréquentait assidûment un jeu de boules situé à Saint-Péray. Il y avait pour partenaire un rat-de-cave, Malaparte, originaire des environs de Bastia (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVIII, p. 239.
Personne avec qui l'on danse. Cavalier. || Le partenaire d'une danseuse (→ Instruction, cit. 10).
3 Gilbert restait alors sur sa chaise, perdu dans ses pensées, regardant sa belle partner sauter et sourire, les yeux encore humides. Elle revenait, et ils reprenaient leur triste entretien.
A. de Musset, Nouvelles, « Emmeline », IX.
Personne associée à une autre dans un exercice professionnel, sportif… || La partenaire d'un patineur, d'un trapéziste, d'un fantaisiste, d'un prestidigitateur. || Le partenaire d'une comédienne.
4 (…) Yves Mirande jouait sur la même scène (…) Son partenaire ? Un petit débutant fluet, comédien à miracle, un nommé (…) Victor Boucher (…)
Colette, l'Étoile Vesper, p. 199.
Personne avec qui on tient conversation (→ Jargonner, cit. 2; niaiserie, cit. 2). || Trouver un partenaire à la hauteur.
2 Personne qui a des relations sexuelles avec une autre (→ Lesbien, cit. 2; misère, cit. 17). || Être difficile sur le choix de ses partenaires. || Partenaire frigide (→ Ardent, cit. 25; fiasco, cit. 2).
5 (…) le caractère plus cérébral que sentimental de ces deux ardents partenaires (B. Constant et A. Lindsay).
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 212.
6 Le paroxysme passé, quand il avait affaire à une maîtresse en titre (…) il lui arrivait (…) de s'aviser néanmoins que sa partenaire n'avait pas dû prendre beaucoup de plaisir.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, VIII, p. 71.
3 a Collectivité (pays, communauté, entreprise…) avec laquelle une autre a des relations, des échanges. || Les partenaires européens; les partenaires de l'Union européenne. || Partenaires économiques. || Des entreprises partenaires.
b (V. 1970). Au plur. || Partenaires sociaux : ensemble des organisations professionnelles représentatives (syndicales et patronales), qui participent conjointement à des négociations sur les conditions de travail ( Partenarial, partenariat).
7 En sus du financement de centres publics, l'État participe, sur la base de conventions, à l'équipement et au fonctionnement de centres privés (de formation). Du côté des partenaires sociaux, le dispositif mis en place en faveur des salariés menacés ou victimes de licenciement est le fait de l'accord interprofessionnel (…) du 9 juillet 1970.
Marcel Pochard, l'Emploi et ses problèmes, p. 82.
CONTR. Adversaire, compétiteur, rival.
DÉR. Partenarial, partenariat.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • partenaire — (del francés; pronunciamos partener ) sustantivo masculino,f. 1. Uso/registro: restringido. Persona que forma pareja con otra, especialmente en el mundo del espectáculo: Rosario fue la mejor partenaire de Antonio. Sinónimo: compañero …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • partenaire — Voz francesa que se emplea ocasionalmente en español con los sentidos de ‘persona que interviene como compañero o pareja de otra en una actividad, especialmente en un espectáculo’ y ‘persona que mantiene relaciones amorosas o sexuales con otra’.… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • partenaire — (Voz fr.). com. Persona que interviene como compañero o pareja de otra en una actividad, especialmente en un espectáculo …   Diccionario de la lengua española

  • Partenaire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Partenaire », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le terme partenaire qui désigne un associé… …   Wikipédia en Français

  • PARTENAIRE — s. des deux genres Terme dont on se sert à plusieurs jeux, et principalement au jeu de whist, pour désigner L associé avec lequel on joue. Vous serez mon partenaire, ma partenaire. Nous sommes partenaires. Quelques uns écrivent, Partner.   Il se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • partenaire — (Voz francesa.) ► sustantivo masculino femenino Persona que forma pareja con otra, sin que implique relación sentimental: ■ es mi partenaire en el baile, pero no somos novios; llegó con su nuevo partenaire a la fiesta. * * * partenaire (fr.;… …   Enciclopedia Universal

  • partenaire — (par te nê r ) s. m. et f. 1°   Associé avec lequel on joue. Vous serez mon partenaire. 2°   Personne avec qui l on danse. Choisir son partenaire, sa partenaire. REMARQUE    Quelques uns écrivent partner, dit l Académie. Partner doit se prononcer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • partenaire — {{#}}{{LM P29241}}{{〓}} {{SynP29947}} {{[}}partenaire{{]}} {{■}}(fr.){{□}} {{《}}▍ s.com.{{》}} {{♂}}Respecto de una persona,{{♀}} otra que forma pareja con ella en determinadas ocasiones, especialmente en algunas actividades artísticas.… …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

  • PARTENAIRE — n. des deux genres T. de Jeux Celui, celle qui, dans certains jeux, est associé à un autre joueur. Il se dit, par extension, de Celui, de celle qu’on s’associe dans une entreprise, de quelque sorte qu’elle soit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • partenaire — sustantivo (galic.) compañero …   Diccionario de sinónimos y antónimos